une filière de betterave sucrière biologique pour la résilience d’un territoire de polyculture-élevage

Bernard Cano sur Viméo
Bernard Cano sur Viméo

un entretien avec Bernard Cano, initiateur de la filière de betterave sucrière biologique, est en ligne sur Viméo

 

 

 

 

les essais de culture de betterave sucrière bio pour la campagne 2016 sont menés par des agriculteurs bio ou en conversion répartis sur une diversité de terroirs bretons

umaplien vers la carte dynamique et la liste des agriculteurs engagés sur uMap :

http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/essais-de-culture_80631?scaleControl=true&miniMap=false&scrollWheelZoom=true&zoomControl=true&allowEdit=false&moreControl=true&datalayersControl=true&onLoadPanel=caption&captionBar=true#8/48.069/-2.384

6 réponses sur “une filière de betterave sucrière biologique pour la résilience d’un territoire de polyculture-élevage”

  1. Je viens de découvrir votre blog après plusieurs recherches sur le Web concernant le sucre perlé bio
    Je faisais cette recherche pour un ami qui vient de démarrer son activité de paysan boulanger dans une ferme dans le Nord
    Je suis moi-même très intéressé par votre démarche car j’ai un projet d’installation peut-être comme confiseur chocolatier bio avec une démarche équitable et si possible avec des produits locaux
    et ça n’est pas simple pour le sucre et le chocolat!
    En tout cas bravo pour votre démarche
    Je vais en parler à des amis paysans
    Bonnes fêtes de fin d’année
    Tonton Fred

  2. La récolte approche, dommage qu’ il n a pas plu plus. Je les ai goûtées elles sont délicieuses avec leur goût de sucre, les vaches on goûté aussi, elles adorent.
    La culture en elle même s’est bien passée. Labour, plusieurs faux-semis (3pass), semis, un passage bineuse, puis environ 2h désherbage manuel (50ares).
    Très beau projet bon courage Bernard pour la suite

  3. Bonjour. Je n’ai pas regardé les 32 mn du long entretien, mais je me demandais l’origine des semences de betterave que vous utilisez ? Variété moderne ou variété paysanne traditionnelle adaptée au terroir ? QU’en est-il aujourd’hui, trouve-t-on encore des souches de betteraves sucrières “à l’ancienne” ?

    1. Bonjour,

      Je ne vois pas l’intérêt de se tourner vers des variétés anciennes de betterave.

      Ce qui compte c’est qu’elles soient rustiques, économes en azotes, dotées de la meilleure richesse en sucre.

      Et idéalement que la matériel génétique soit reproductible de façon aussi autonome et libre que possible par les agriculteurs.

      Cordialement

      Bernard Cano

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.